5 clés pour se débarrasser de la rétention d’eau

Par défaut

La rétention d’eau est une chose à fuir autant que la graisse quel que soit votre niveau.
Ventre gonflé ? Jambes lourdes ? Visage bouffi ?
⇒ 5 clés pour se débarrasser de ce problème !

Le gras n’est pas la seule chose qui sépare les muscles de la peau !

Comme je l’explique ici, pour pouvoir faire ressortir vos abdos il vous faut une couche de graisse la plus fine possible. Mais il existe un phénomène trop souvent négligé voire carrément ignoré : la rétention d’eau.
La quantité d’eau accumulée dans vos tissus joue un rôle sur votre physique, cela peut parfois représenter plusieurs kilos supplémentaires !

La rétention d’eau c’est quoi ? Et pourquoi on en fait ?

La rétention d’eau est un mécanisme de défense naturel du corps.
Notre corps retient l’eau dans nos tissus pour lutter contre certains éléments acides (mauvais pour nous).
Quand notre organisme n’a pas le temps de tout traiter d’un coup, il dilue ces déchets (avec de l’eau) les rendant ainsi beaucoup moins nocifs en attendant.
C’est exactement ce que vous faites quand vous rajoutez de l’eau dans votre jus de citron 😉
Malheureusement ce système de protection du corps fini par avoir un impact sur notre apparence…

Êtes-vous sûr de ne pas être concernés ?

Il se pourrait bien que vous fassiez de la rétention d’eau depuis plusieurs années sans le savoir.
La moyenne des gens ont un quotidien qui a tout pour provoquer la rétention d’eau. De ce fait ils ne se débarrassent jamais de leur eau en excès, car ils en rajoutent en permanence.
Vous ne savez peut-être plus de quoi vous avez l’air sans cet aspect mou et enveloppé (c’était mon cas).
⇒ Vous pourriez être surpris des résultats !
Si vous commencez seulement à vous reprendre en main après des années de laisser-aller, il y a des chances que vous constatiez une grosse perte de poids uniquement en perdant de l’eau.

Note :
Chez les femmes la rétention d’eau s’observe plutôt au niveau des jambes (les fameuses jambes lourdes), mais pour nous les hommes, c’est principalement sur le ventre !
Une raison supplémentaire d’y prêter attention si vous voulez la “tablette” de vos rêves…

Bonne nouvelle !

L’eau dans notre corps est beaucoup moins stable que la graisse (c’est complètement l’inverse du muscle).
Donc bonne nouvelle : on peut s’en débarrasser vraiment très rapidement, et très facilement !

⇒ 5 astuces pour éradiquer la rétention d’eau sur le ventre comme sur le reste du corps


1)  MOINS DE SEL

sel

Le sel est le principal facteur de la rétention d’eau.
Les français en consomment plus de 9 grammes par jour, malgré une consommation conseillée à 5g/j maxi.

Malheureusement aujourd’hui, y aller mollo avec la salière n’est plus suffisant.
Le sel alimentaire est partout, vous devez être un consommateur averti.

Voici une liste des principales sources qu’il faut réduire :
♦ Certaines viandes :
– toutes les charcuteries sans exception
– jambon (cru ou cuit)
– poisson fumé, pané
– riette, pâté
– lardons, bacon, saucisses
– kebab
♦ Les sauces pour relever vos plats [en sel] (soja, moutarde, ketchup, vinaigrette, mayonnaise, béarnaise…)
♦ Les “poudres” ? (purée en flocon, bouillon cube, soupe en poudre…)
♦ Les gâteaux “grignotage” (chips et biscuits apéritifs, oléagineux grillés, popcorn…)
♦ Les aliments préparés surgelés ou non (conserves, soupes, sandwichs, repas prêts à l’emploi ou à réchauffer, pizzas, quiches, tartes et crêpes en tout genre…)
♦ Les aliments marinés (anchois, olives, cornichons…)
♦ Le beurre salé (info à vérifier)
♦ Le fromage (en général plus la pâte est dure, plus c’est chargé en sel)
♦ Le pain (ainsi que les fougasses, bretzels…)

La meilleure solution est de préparer vous-même vos repas, ainsi vous aurez un contrôle total.
⇒ Vous pouvez utiliser un sel aux herbes type Herbamare (30% moins salé).
⇒ Pensez aux autres condiments (poivre, cumin, piment, herbes de provence…), ils vous aiderons à vous déshabituer sans peine du goût du sel. N’hésitez pas à tester de nouvelles saveurs !


2)  BUVEZ BEAUCOUP D’EAU

eau

« Moins de rétention d’eau en buvant plus d’eau ? »

Comme je l’explique en introduction, l’eau n’est pas la “source” du problème.
C’est assez ironique, mais pour pouvoir vous débarrasser de l’eau que vous stockez en excès : il va falloir en boire !
« Quand on est déshydraté, le corps sécrète une hormone appelée aldostérone et les reins retiennent le sodium contenu dans l’urine si bien qu’un excès de sel peut rester dans le sang. Une partie de ce sodium excédentaire peut se loger sous la peau et donc retenir l’eau plus facilement, ce qui se traduit par un aspect enveloppé alors qu’on cherche à avoir un physique affiné. » Brian Rowley
Donc en réalité il est faux de dire que “si notre organisme manque d’eau il va retenir le peu d’eau disponible”, même si ça se constate dans les faits.

N’en rajoutez pas !

Vu que le sel favorise énormément la rétention d’eau (voir plus haut), il serait dommage d’en rajouter !
Si vous avez la possibilité d’acheter de l’eau minérale, choisissez la moins salée (avec le moins de sodium ; voir l’étiquette).

« Combien doit-on boire ? »

Il n’y pas de litrage précis par jour. Écoutez votre corps et buvez à votre soif !
Tout simplement, si vos urines sont foncés (limite douloureuses) et peu fréquentes : c’est pas bon !
⇒ N’hésitez pas à vous faire un thé vert de temps en temps, il a des propriétés diurétiques (contre la rétention d’eau) donc vous ferez d’une pierre deux coup.
À l’inverse attention aux cafés et boissons alcoolisées qui sont très déshydratants, bien qu’ils contiennent de l’eau.


3)  TRANSPIREZ

bougez vous

Éliminez l’excédent d’eau et de toxines directement par les ports de votre peau !
⇒ Pour chaque litre de sueur on élimine plus de 3g de sel.

Comment suer comme un gros porc ?  😉

Rassurez-vous si on s’y prend bien, pas besoin d’y passer des heures !
⇒ Privilégiez les mouvements qui recruteront un maximum de muscles différents.
⇒ Cherchez l’intensité (pas d’endurance molle d’1h et demie), il faut faire monter votre rythme cardiaque !
⇒ [vraiment optionnel] Utilisez une ceinture de sudation pour augmenter l’élimination au niveau abdominal.

Exemple :
Personnellement si je fais de la course à pieds, ce sera ni un sprint ni un marathon.
Une bonne séance d’une demie-heure (échauffement compris) en alternant course tranquille/course rapide, et on en parle plus.

Un petit tour au sauna ?

Si vous en avez la possibilité, passez au sauna après votre séance.
Rien de mieux pour se détendre après l’effort tout en éliminant toujours plus, en mode passoire !
Attention pensez à bien boire, je le rappelle : l’eau est votre alliée même contre la rétention d’eau.


4)  PLUS DE FRUITS & LÉGUMES

fruits légumes

Vos meilleurs amis contre la rétention d’eau

Les fruits et légumes ont une véritable action diurétique naturelle grâce à leurs micronutriments et éléments anti-inflammatoires en masse. Ils vous débarrasserons de la rétention d’eau en un temps record.

Parmi les meilleurs pour vous aider à drainer les toxines et éliminer l’acidité, on retrouve :
♦ le céleri
♦ la laitue
♦ les carottes
♦ les oignons
♦ les asperges
♦ les tomates
♦ les concombres

Toujours plus d’eau !

Je le répète encore : l’eau est votre alliée même contre la rétention d’eau.
Et les fruits et légumes ont toujours une teneur en eau très élevée (incomparable aux céréales, qui eux à l’inverse vous donneront soif).

Évitez de les cuire…

Mangez-les principalement crus pour profiter au maximum du potentiel de ces derniers.
⇒ Un fois cuit, un légume ou un fruit a beaucoup moins d’eau et presque plus aucun principe actif.


5)  ÉVITEZ LES GROSSES CHARGES GLYCÉMIQUES

indice glycémique

La charge glycémique, kézako ?

La charge glycémique d’un aliment prend en compte sa quantité de glucides (% de sucre) et la vitesse à laquelle ce sucre entre dans le sang (via son indice glycémique).
Plus il contient de sucre et plus ce sucre rentre vite dans le sang : plus il aura une grosse charge glycémique.

Le problème quand on mange une grosse charge glycémique c’est qu’il s’en suit un pic d’insuline, et cette hormone accentue la rétention d’eau du sodium.

Pour éviter les pics d’insuline, fuyez le sucre raffiné et les grosses quantités de céréales surtout s’ils sont cuits à fortes températures (soufflés, fris…).
Vous comprenez mieux pourquoi au final certains sodas (hyper sucrés) donnent soif : ils vous font passer en mode rétention d’eau.


BONUS : Une faible tolérance au lactose/au gluten ?

pain lait

Une faible tolérance au lactose et/ou au gluten peut entrainer certains symptômes, dont une tendance à faire de la rétention d’eau. Beaucoup de personnes sont peu tolérantes à ces produits non physiologiques sans même en avoir conscience.
⇒ Si vous pensiez avoir tout essayé et que votre rétention d’eau persiste, alors peut-être que le problème vient de là.

Je vous invite à réduire vos consommations de produits laitiers (lait, yaourts, fromages), et de céréales à gluten notamment le blé (pain, pâtes, semoule, gâteaux, etc). Dans tous les cas il y a fort à parier que vous vous sentirez mieux ! 🙂


En résumé :

Si vous ne voulez pas d’un look “flotteux”, alors aidez votre corps à faire le nettoyage : ainsi il ne sera plus dans le besoin de faire de la rétention d’eau.
⇒ Ne lui rajoutez pas de travail (excès de sel, pics d’insuline, aliments inadaptés) ;
⇒ Facilitez l’évacuation des déchets (buvez beaucoup d’eau, transpirez, mangez clean).

Plus sensible aux écarts…

Mon exemple :
En buvant pas mal de bière (=déshydratation) et en m’avalant une grosse pizza (=3 tonnes de sel) : le lendemain et les jours qui suivent je peux être certain d’avoir le visage bouffi, et quand je regarde mon ventre je me sens comme projeté 3 mois en arrière au niveau de ma progression…

En fait, une fois débarrassé de votre enrobage d’eau, vous constaterez (avec tristesse) que vous serez davantage sensibles aux écarts (de diet). On peut rapidement et facilement perdre son eau en excès, mais malheureusement c’est aussi le cas dans le sens inverse…
C’est bon signe ! Cela veut dire que contrairement à énormément de personnes vous ne faites pas en permanence de la rétention d’eau, c’est pour ça que quand ça vous touche vous vous en rendez compte.
Rassurez-vous : en même pas 2 jours, avec les bonnes techniques vous repartirez d’où vous étiez. 😉

Maintenant il ne tient qu’à vous de perdre cette rétention d’eau et passer au niveau supérieur !

 


Fin de l’article, ça t’a plu ?  😉

⇒ Partage l’article et fais-en profiter aux autres !

⇒ Suis-moi sur facebook (contenu exclusif) pour ne plus rien rater !

– Joffrey Lahouel